03 nov spéciation

download report

Transcript 03 nov spéciation

Chapitre 3 : De la diversification à
l'évolution de la biodiversité
II/ De l'évolution des populations à l'évolution des
espèces
Bilan à noter
●
●
●
●
●
La notion d'espèce :
On a par le passé commencé à classifier la diversité du vivant
et on a nommé chaque organisme par un nom de genre suivi
par un nom d'espèce. Mais la définition d'espèce est difficile et
a évolué au cours du temps.
Il y a un concept morphologique mais aussi un concept
biologique qui inclus la notion d'interfécondité.
Une espèce représente donc la plus grande unité de
populations partageant un ensemble génétique commun= le
génome.
Elle dépend donc de l'isolement reproductif.
●
●
●
●
La notion de spéciation :
A partir d’une population d’individu d’une même
espèce par 2 moyens différents il peut y avoir
évolution d’individu de cette espèce pour
donner une espèce nouvelle :
1er moyen : spéciation allopatrique, c’est-à-dire
à la faveur d’un isolement géographique
2ème moyen :spéciation sympatrique, c’est-àdire sans isolement géographique mais à la
faveur de modification génétique.
Bilan à noter
●
●
●
●
L'isolement reproductif réduit le flux de gènes
qui ne circulent qu'au sein de la population
Il existe 2 types de barrières qui empêchent 2
espèces de produire des hybrides fertiles :
1/ des barrières prézygotiques (avant le
zygote : cellule œuf) qui empêchent
l'accouplement ou la fécondation
2/ des barrières postzygotiques qui empêchent
le zygote de devenir viable
●
La spéciation avec ou sans
isolement géographique (+
exemple p 70)
Exemple p 71 + exercice 10 p 80
Correction exo 10:
Au départ: 1 seule espèce vivant sur l’île Lord
Howe après sa formation
Ile volcanique et suite à une éruption: 2 types de
sol : calcaire et volcanique
Colonisation par l’espèce ancestrale des 2 milieux
mais variations morphologiques et décalage de
la période de reproduction (lié aux apports
minéraux différents)
=> Isolement écologique
=> spéciation sympatrique
Bilan à noter :
●
●
●
Spéciation allopatrique : avec isolement géographique
Les populations peuvent être séparées par des
obstacles géographiques (chaînes de montagnes,
glacier, cours d'eau, élévation du niveau de la mer,...)
Cet isolement géographique de la population favorise
l'apparition de caractères qui garantissent l'isolement
reproductif
Les patrimoines génétiques des populations à faible
effectif, géographiquement isolées, sont alors
modifiées par la dérive génétique et la sélection
naturelle.
Correction p 71
A départ = 1 espèce de poisson dans un lac
Apoyo (au Nicaragua)
Des variations de formes dans l’espèce (forme de
la machoire) -> régime alimentaire différent ->
visent des niveaux d’eau différents (pas les
meme proies selon la profondeur)
=> Isolement écologique et sélection naturelle sur
le hybrides (inadaptés aux 2 milieux donc
meurent) => Spéciation sympatrique
Bilan à noter (suite) :
●
●
●
●
Spéciation sympatrique : sans isolement
géographique
Dans ce cas, il faut un mécanisme qui conduise à un
isolement reproductif.
Cela peut se faire par l'hybridation entre 2 espèces
suivi d'une polyploïdisation
Les altérations chromosomiques, les différentiations
de l'habitat et de l'accouplement peuvent aussi
conduire à l'apparition de nouvelles espèces qui
chevauchent une même aire géographique
P 78
Exo 4 et 7 auto évaluation