MASTER 1 Comptabilité Finance Fiscalité Patrimoine

download report

Transcript MASTER 1 Comptabilité Finance Fiscalité Patrimoine

MASTER 1 Comptabilité Finance Fiscalité
Patrimoine
FORMATION CONTINUE
Formation organisée avec l’aide du Conseil Régional de Provence Alpes Côte d’Azur.
Diplôme Bac + 3
OBJECTIF
PUBLIC CONCERNE
NIVEAU D’ACCES
Sélection à
l’entrée
Salariés ou Demandeurs d'emploi
avec expérience professionnelle
Obtenir la première année de
Master en 6 mois
(réduction de parcours)
INSCRIPTIONS
Auprès de Elodie DA ENCARNACAO
Tél. : 04.91.14.08.72
2 voies d’accès
Diplôme inférieur à
Bac + 3
Validation
des acquis
professionnels
Secrétariat ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 16h sauf
lundi après-midi et mercredi journée
Email : [email protected]
Site Internet : http://feg.univ-amu.fr/
UNITES D’ENSEIGNEMENT
SEMESTRE 1
SEMESTRE 2
Anglais (3 crédits)
Contrôle budgétaire et prévisionnel (3 crédits)
Evaluation d’entreprise (3crédits)
Diagnostic économique et financier (3 crédits)
Théorie des marchés financiers (3 crédits)
Système d’information (3 crédits)
Gestion de projet (3 crédits)
Management stratégique (3 crédits)
Développement durable et RSE (6 crédits)
Système bancaire et globalisation financière (3 crédits)
Entreprise et TIC (6 crédits)
Business plan et simulation d’entreprise (6 crédits)
Grands débats économiques et financiers (6 crédits)
Droit et entreprise (3 crédits)
Droit pénal des affaires (3 crédits)
Fiscalité (3 crédits)
ORGANISATION DES ETUDES
Faculté d’Economie
et de Gestion
14 rue Puvis de Chavannes
13001 Marseille
(Métro Colbert)
24 semaines de cours
de janvier à juin
+
2 semaines d’examens
+
Travail de groupe et de recherche
Enseignements
le jeudi et le vendredi
09 h 00 à 12 h 30
13 h 30 à 17 h 00
et le samedi
08 h 30 à 12 h 30
DEVENIR DES STAGIAIRES
7%
14%
79%
Poursuite d’études ou concours
Retour à l’emploi
Sans emploi
Abandon en cours de formation
TARIF FORMATION CONTINUE : 4000 € + DROITS NATIONAUX : 260 € environ
Le stagiaire qui supporte seul le coût de la formation bénéficie du tarif formation permanente. Se renseigner auprès du secrétariat
Dans la limite des places disponibles, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier du Plan Régional de Formation et ne payer qu’un faible droit national.
Les chèques doivent être libellés à l’ordre de l’Agent Comptable de l’Université d’Aix Marseille.
gestion1.1314
CONTENU DES ENSEIGNEMENTS
SEMESTRE 1
DEVELOPPEMENT DURABLE et RSE: Principaux aspects de la législation environnementale. Principe pollueur payeur. Dommages
environnementaux et mesures à prendre. Analyse coûts bénéfices. Impact de la RSE sur la rentabilité. Etude de cas « gestion de l’eau ».
CONTROLE BUDGETAIRE: Le système de contrôle de gestion englobe tous les processus d’analyse et de contrôle qui permettent de
fournir aux organes de commande les informations indispensables chiffrées caractérisant la marche de l’entreprise. Les coûts complets.
Charges variables, charges de structure – imputation rationnelle, coûts partiels. Le pilotage de la performance (ABC/ABM).
Des coûts à la valeur (analyse de la valeur, target costing, benchmarking, gestion de la qualité.
EVALUATION d’ENTREPRISE: Après avoir rappelé brièvement les démarches d’un diagnostic stratégique – étape préalable à toute
évaluation d’entreprise – les trois principales méthodes d’évaluation sont développées : méthodes par les flux (flux de trésorerie et flux de
dividendes) ; méthodes des multiples (multiples de résultat et multiples boursiers) ; méthodes combinées (rente du GW par les CPNE et
par la VSB) précédées d’une brève présentation de la méthode de l’ANR.
SYSTEME D’INFORMATION et GESTION de PROJET: Points de repère en systèmes d’information : Système d’information
versus système informatique. Repères historiques. Problématiques ouvertes dans le domaine des systèmes d’information. Principes
méthodologiques. Démarche méthodologique pour l’expression des besoins : Typologie des projets systèmes d’information. Démarche
d’élaboration du cahier des charges.
DIAGNOSTIC FINANCIER et ECONOMIQUE: La valeur patrimoniale, la valeur de marché et la valeur fondamentale de
l'entreprise. Analyse de la rentabilité : Les soldes intermédiaires de Gestion et la capacité d'autofinancement. La politique financière de
l'entreprise : Les composantes de la politique financière, le besoin en fonds de roulement et le risque de défaillance. La décision de
financement : Le coût du capital (les emprunts obligataires, le Medaf, Gordon & Shapiro). La décision d'investissement : Les critères de
choix des projets d'investissement (la valeur actuelle nette, le taux interne de rentabilité, le taux de profitabilité, le délai de récupération).
THEORIE des MARCHES FINANCIERS : Notion d'incertitude (théories des décisions en avenir incertain, la valeur et le temps ; la
valeur et le risque, choix investissement). Le comportement de l 'opérateur en incertain (couple rendement-risque, aversion pour le
risque, maximisation de fonctions d’utilité). Relation entre deux ou plusieurs titres (modèle de Markowitz, modèle de Sharpe). Le
modèle d'évaluation des actifs financiers en équilibre (le MEDAF ou CAPM) e t les critiques.
MANAGEMENT STRATEGIQUE : Présentation du domaine, de son évolution, de sa dynamique. Outils de segmentation et
d’identification des facteurs clés de succès. Outils d’analyse des environnements concurrentiels. Outils d’analyse de l’attractivité d’une
industrie. Outils d’analyse de la performance de l’entreprise. Outils d’analyse du portefeuille d’activités de l’entreprise
ANGLAIS : Anglais économique et Financier
SEMESTRE 2
SYSTEME BANCAIRE et GLOBALISATION FINANCIERE: Définition des concepts de base. Panorama des systèmes bancaires et
de leurs réglementations dans le temps et l’espace. Economie bancaire (formation du profit dans une banque, analyse des coûts et des
recettes). Lire et interpréter un bilan et un compte de résultat d’une banque, d’une compagnie d’assurance, et d’une institution financière.
Le rôle des banques dans l’économie (Intermédiation, gestion des moyens de paiement…). Les banques et les problématiques du taux de
change (Théories du taux de change et gestion opérationnelle du risque de change).Les banques et le cycle économique.
FISCALITE: La méthodologie de détermination du résultat comptable et fiscal d’une société soumise à l’impôt. Imposition du résultat
de l’entreprise, l’imposition du revenu des particuliers, la TVA, l’imposition du capital, les taxes assises sur les salaires, le contrôle fiscal.
ENTREPRISE et TIC: Panorama des principaux domaines économiques et fonctionnels d’application de l’ID/BI. Principes et standards
méthodologiques. Constitution des entrepôts et magasins de données (datawarehouses, datamarts). problématiques ETL : alimentation,
préparation des données brutes. Modélisation multidimensionnelle, cubes de données. Concepts et outils pour la restitution. Rapports
(reporting). Tableaux de bord (dashboards). Définitions, planification, pilotage et gestion de projets. Ingénierie concourante vs ingénierie
séquentielle. Management par projet. Le management des organisations et son évolution au cours du XXème siècle. Aspects humains de
l’organisation par projet : motivation, stress, gestion des connaissances. Limites et dysfonctionnements de l’organisation-projet.
BUSINESS PLAN ET SIMULATION D’ENTREPRISE: Prise en charge de la gestion d’une firme virtuelle et diagnostic de la
situation. Simulation de gestion de l’entreprise. Analyse des résultats. Elaboration d'un rapport aux actionnaires et justification des choix
de gestion.
DROIT DES CONTRATS et DROIT PENAL des AFFAIRES: Les personnes et les biens. L'entreprise et les contrats. L'entreprise et
ses responsabilités. L'entreprise en société, Les principaux types de sociétés ( SARL, SA classique, à directoire, sociétés par actions
simplifiées, sociétés en nom collectif, sociétés civiles immobilière, de moyens...).
Spécificité en la matière aux plans de l’infraction, de la responsabilité, du procès et de la sanction : escroquerie, abus de confiance,
corruption, trafic d’influence, prise illégale d’intérêts, favoritisme, faux. Théories particulières du droit pénal des affaires : infractions
relatives à tel ou tel secteur de la vie des affaires : abus de biens sociaux, délits des commissaires aux comptes, délit d’initié, pratiques
commerciales trompeuses.
GRANDS DEBATS ECONOMIQUES et FINANCIERS : Les modèles de capitalisme, mondialisation, délocalisation, crise
économique et/ou financière, politiques de sortie de crise, l'Europe face à la crise, crise et protection sociale et solidarité(s) ; marché et
économie non - marchande...
Ethique financière. Notation. Information et communication financière. Les hedge funds. Les marchés dérivés. La délinquance financière
et organisée. Les enjeux et perceptives de Bâle III et solvabilité II...