L_electrophorese_des_proteines

download report

Transcript L_electrophorese_des_proteines

Gammapathie
monoclonale
Béatrice Bouvard, Erick Legrand
et Mathieu Royer
Service de Rhumatologie
Université et CHU d’Angers
Gamma
Albumine :
Immuglobulines
60% des
Protéines
circulantes
α1 : orosomucoïde,
α1anti trypsine
α 2 : haptoglobine,
α2 macroglobuline
ß1 : transferrine
ß2 : C3 et C4 du
complément
Albumine

Hypo albuminémie < 35 g/l
sévère si < 25 g/l
 Dénutrition ou malnutrition protéique
 Cirrhose
 Syndrome inflammatoire
 Syndrome de malabsorption
 Syndrome nephrotique

Hyper albuminémie : > 45 g/l
 Déshydratation
Alpha 2 globulines

Diminution :
 Hyperthyroïdie
 Pathologies
hépatiques sévères
 Hémolyse (haptoglobine)
 Malnutrition

Augmentation :
 Syndrome
inflammatoire aigu
ou chronique
 Syndrome néphrotique
Béta globulines

Diminution :
 Malnutrition
 Insuffisance
hépatique
 Syndrome nephrotique

Augmentation :
 Cirrhose
(bloc béta gamma)
 Hyperlipidémie
 Certains myélomes
 Hypothyroïdie
 Carence martiale (transferrine)
Gamma globulines

Diminution : < 6 g/l
 Corticothérapie
+++
 Immunosuppresseurs
 Myélome à chaînes légères
 Atteintes médullaires (néoplasiques,
toxiques, post-radiques)
 Déficit immunitaire génétique
(1)
Hypogammaglobulinémie < 6 gr
En l’absence de corticothérapie ou de traitement
immunosuppresseur, il faut explorer en réalisant

Un dosage pondéral des Ig

Immunoélectophorèse des protéines
plasmatiques et urinaire

Si présence de chaînes légères ou confirmation
d’une réduction quantitative, avis spécialisé+++
Gamma globulines
(2)
Augmentation Poly-clonale (> 16 gr/l) :

Infections ++

Maladies inflammatoires chroniques

Maladies auto immunes (Sjögren, lupus…)
Présence d’un pic Monoclonal :
 Myélome, Waldenström, Lymphome
 Gammapathie de signification indéterminée
 Infections
 Maladies autoimmunes
CAS N°1




Femme de 68 ans
Douleurs des épaules et du bassin avec raideur matinale
(1h)
Contexte de perte de 2 Kg.
A l’examen clinique : limitation/raideur des épaules et
des hanches

Une EPP est demandée :




Hypo albuminémie
Hyper α1 et α 2
Hyper ß 2
Hyper gamma polyclonale
PPR probable
 Ou Horton




Hypo albuminémie
Hyper α1 et α 2
Hyper ß 2
Hyper gamma polyclonale
Cas N°1 bis : La même patiente



Femme de 68 ans
Douleurs des épaules et du bassin avec raideur matinale
(1h)
Contexte de perte de 2 Kg.

Une EPP est demandée :
INTERET DIAGNOSTIQUE DE L’EPP +++
Cas N°2



Homme de 50 ans présentant des OMI + AEG
Clinique : ascite + angiomes stellaires
ATCD : intoxication éthylique non sevrée
 Diagnostic de décompensation oedemato ascitique

Une EPP est demandée :
Cirrhose
Cas N°3



Femme de 72 ans
Lombalgies aigues suite à une chute en glissant
du lit
Asthénie depuis 1 mois
 Radiographie :
fracture vertébrale L2 + L4 d’allure ostéoporotique
Hypogammaglobulinémie à 1,8 g/l
 Myélome à chaînes légères?
L’électrophorèse des protéines sériques apporte
des informations

Nutritionnelles et métaboliques (Digestif/Foie/Rein)

Pour le Sd Inflammatoire

Pour les pathologies auto-immunes

Pour le diagnostic des hémopathies
Elle est transitoirement +++ perturbée


les infections : se contenter de la CRP + Hémogramme
la grossesse : hypo albuminémie, hyper alpha 1
Quand la prescrire?
Pathologies ostéo-articulaires

Fractures non traumatiques, en particulier vertébrale

Bilan initial d’une ostéoporose fracturaire ou non

Douleurs osseuses

Douleurs articulaires évoquant des arthrites

Douleurs articulaires diffuses probablement
psychogènes (la normalité est rassurante)

Hypercalcémie
Quand la prescrire?
Pathologies générales







Altération objective de l’état général
Syndrome inflammatoire inexpliqué
Perturbations hépatiques (cliniques ou
biologiques) ou digestives
Anomalies de l’hémogramme
Insuffisance rénale récente (hors obstacle)
Poly neuropathie périphérique inexpliquée
Infections à répétition
Quand ne pas prescrire!
1.
2.
3.
Bilan métabolique systématique
Adulte jeune avec une pathologie ostéoarticulaire fréquente et banale : sciatique,
tendinopathie….
Arthroses genou, hanche
Merci!
Alpha 1 globulines

Diminution :
 Emphysème
(déficit en α1anti
trypsine)
 Pathologies hépatiques sévères

Augmentation :
 Syndrome
inflammatoire aigu ou
chronique (orosomucoïde)