LA DATATION RELATIVE : - Bienvenue sur ce site de SVT

download report

Transcript LA DATATION RELATIVE : - Bienvenue sur ce site de SVT

La mesure du Temps dans l’histoire
de la Terre et de la Vie
http://webfossiles.free.fr/fossiles_fichiers/ammo.JPG
LES GRANDS PRINCIPES DE LA GEOLOGIE:
•
•
•
•
•
(Principe d’actualisme)
Principe de superposition
Principe de continuité
Principe de recoupement
Principe d’identité paléontologique
Principe d’actualisme:
•Énoncé pour la 1ère fois par Lyell en 1830
•« Les lois régissant les phénomènes géologiques actuels
étaient également valables dans le passé »
Rides actuelles
Rides fossiles à Lodève
Principe de superposition :
Ce principe s’applique aux roches sédimentaires ou volcaniques.
« Dans une série sédimentaire (ou
une pile de coulées volcaniques),
une couche (ou une coulée) est plus
récente que celle qui est sousjacente et plus ancienne que celle
qui est sus-jacente. »
Empilement de couches horizontales
déposées en milieu marin ( calcaires avec
intercalations de marnes).
Limite : il ne faut pas que la succession des roches aient été inversées par la tectonique.
Principe de continuité:
Lorsqu’une couche est située entre deux couches repères identiques dans deux zones
géographiques différentes, on admet qu’elles ont le même âge.
Panorama de la
dent
d’Arclusaz dans
le massif
des Bauges
(Savoie)
Panorama près
de Grenoble dans
le massif du
Vercors
(Isère)
« Une même couche est de même
âge en tous points »
Principe de recoupement :
« Lorsque des formations géologiques se recoupent, la plus récente recoupe la plus
ancienne. Lorsqu’un évènement affecte des formations géologiques, il est plus
récent que celles-ci et plus ancien que les plus vieilles formations non affectées.»
1. Evènements tectoniques :
a. Les failles
Cendres -30 000 ans
Basalte -31 000 ans
Bloc Basaltique -32 000 ans
http://www.azurseisme.com/FailleLempt.jpg
Exemple d’une faille
normale qui recoupe les
……………
basaltes et blocs basaltiques
de -31000 et -32000 ans
mais ne recoupent pas les
cendres de -30 000 ans.
D’après le principe de
recoupement, l’extension à
l’origine de cette faille est
donc survenue entre -31000
et -30000 ans.
b. Les plis
Plis synformes et antiformes dans des roches sédimentaires.
La compression à l’origine de ces plis est survenu après le dépôt des différentes
couches sédimentaires.
Synclinal
Anticlinal
photo L. BEAUDOUARD droits réservés
(Crète)
2. Evènements magmatiques :
a. Volcanisme
Le filon de basalte recoupe le gabbro, il est donc postérieur au gabbro d’après le
principe de recoupement.
Gabbro
Filon de basalte
http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/diversite-des-ophiolites/diversite-des-ophiolites-fig09.jpg
b. Plutonisme
Le granite recoupe les roches sédimentaires, il s’est donc mis en place après leurs
dépôts. Il provoque une auréole de métamorphisme à son contact.
Remarque : On ne eut précisément dater un granite. On aura une date inférieure
mais pas de date supérieure sauf dans le cas où il serait recoupé par une érosion,
une faille…
3. Evènements métamorphiques :
Dans une roche métamorphique, un
minéral inclus dans un autre lui est
généralement antérieur.
Un minéral issu de la réaction
métamorphique entre deux autres
minéraux leur est postérieur.
Coupe de gabbro obs. en LPNA
Des inclusions de petites cristaux d un
plagioclase
minéral dans de grands cristaux d un
autre minéral sont souvent considérés
pyroxène
comme contemporains. Le grand cristal
Glaucophane
croit et englobe le petit.
formé par
Dans le cas du zircon, il est toujours
l’interaction du
antérieur à la biotite qui l’entoure
pyroxène et du
(datation absolue) mais l’auréole est,
plagioclase à
elle, postérieure.
haute pression
Inclusion d’un
et basse
zircon au sein
température.
d’une biotite
avec son
auréole de
désintégration
radioactive
Coupe de gabbro obs. en LPA
ATTENTION : c’est une relation d’inclusion (voir site ENS)
4. Discordance :
« L’évènement qui a engendré cette discordance est postérieur à la dernière couche
sous la discordance et antérieur à la première couche au dessus de la discordance.
»
• La disposition relative des couches
géologiques peut rester conforme à
la disposition initiale lors du dépôt
sédimentaire: les couches sont dites
concordantes.
• Dans le cas contraire, la
discordance implique que
plusieurs phénomènes géologiques
se soient produits: plissement des
couches sous-jacentes, érosion et
dépôt des couches sus-jacentes.
Discordance angulaire
Principe d’identité paléontologique
« Deux formations sédimentaires de même nature ou non contenant les mêmes
fossiles stratigraphiques sont considérées du même âge. »
• Un fossile stratigraphique permet de dater à distance des couches
géologiques.
• Il doit répondre à 3 critères:
- une durée de vie brève à l’échelle des temps géologiques;
- une répartition sur une vaste aire géographique;
- doit être représentée par un grand nombre d’individus
•
•
•
Cleistopora geometrica est un fossile caractérisé par une durée de vie brève, et
une vaste répartition géographique, puisqu’on le trouve dans une large zone
qui correspond à l’emplacement, au Dévonien, d’une plate-forme
épicontinentale peu profonde.
La présence de ce fossile dans une roche sédimentaire, quelque soit sa
localisation géographique, indique donc qu’elle s’est formée entre 408 et 400
Ma.
Cleistopora geometrica est un exemple de fossile stratigraphique.
Enoncé du principe d’identité paléontologique (3)