L`Ordre des Templiers

download report

Transcript L`Ordre des Templiers

L’Ordre des Templiers
Créé en 1120
Reconnu en 1129
Dissout en 1312
Projet Beaucéant www.templiers.org
La Première Croisade
En 1098, les troupes
menées par Godefroid
de Bouillon s’emparent
de la ville de Jérusalem.
Plusieurs chevaliers se
mettent alors au service
des chanoines du SaintSépulcre.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Vers 1120, plusieurs de ces chevaliers, sous
l’égide d’Hugues (de Payns) et du patriarche de
Jérusalem, décident de créer un ordre monastique
tout en gardant leur qualités de combattants, de
façon à vivre pour le Christ tout en pouvant
défendre les Lieux Saints.
Ces chevaliers vont alors fonder la Milice des
Pauvres Chevaliers de Jésus-Christ.
Le Roi de Jérusalem, Baudouin II, leur donnera
une aile de son palais bâtie sur les vestiges de
l’ancien Temple de Salomon. A partir de cet
instant, on les appellera les Chevaliers du Temple
ou Templiers.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Rapidement, l’Ordre va gagner en
importance. D’une part, grâce au Roi de
Jérusalem qui voit dans cette milice une armée
régulière prête à défendre la Terre Sainte et
d’autre part grâce à la reconnaissance par
Bernard de Clairvaux qui sera à l’origine de la
rédaction de la Règle de l’Ordre.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le développement de l’Ordre
En 1127, Baudouin II envoie Hugues de Payns et
d’autres chevaliers en Europe pour réclamer l’envoi
de troupes en Terre Sainte. Au cours de ce voyage,
les chevaliers vont aussi sillonner les routes
d’Europe pour promouvoir leur Ordre et
commencer à recevoir leurs premiers dons.
Ainsi, en Flandre, ils reçoivent dès 1129 des
terres à St-Omer, à Gand, à Ypres… En
Champagne, il en est de même à Troyes, à Payns
et à Barbonne…
Ces terres seront à l’origine de leurs premières
commanderies.
Projet Beaucéant www.templiers.org
La chapelle du Temple à Gand
La maison du Temple à Ypres
Projet Beaucéant www.templiers.org
Les commanderies
En Europe, les commanderies sont disséminées
de l’Irlande à la Sicile, de la Pologne au Portugal.
Ces commanderies sont pour la grande majorité
des exploitations agricoles et/ou d’élevage
permettant d’assurer toute la logistique nécessaire
à l’entretien de troupes en Terre Sainte et en
Espagne.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Une commanderie type :
South-Witham (Angleterre, province des East-Midlands)
Bien qu’elle n’existe plus qu’au niveau de ses
fondations, nous pouvons quand même avoir un
aperçu de ce que devait être cette commanderie
d’importance moyenne
grâce aux travaux
archéologiques qui ont
été menés sur place
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le plan d’après les fouilles
Projet Beaucéant www.templiers.org
La reconstitution de l’endroit
Projet Beaucéant www.templiers.org
Une commanderie était organisée selon deux
principes…
Le premier, c’est une exploitation agricole avec
tous les bâtiments nécessaires à son
fonctionnement : Granges, étables, écuries,
porcheries, fenils…parfois elle avait même son
propre moulin.
Le deuxième, c’est un petit monastère, les
Templiers étant aussi des moines. La vie religieuse
des templiers se déroule autour de la chapelle où
ils vont faire leurs prières. La maison du
commandeur et d’autres bâtiments conventuels
(réfectoire, dortoir, salle capitulaire,…) viennent
compléter l’ensemble
Projet Beaucéant www.templiers.org
Les vestiges de ces commanderies
De nos jours, de nombreux vestiges sont encore
visibles un peu partout en Europe, et ce, malgré
les destructions dues aux guerres, aux révolutions,
au laisser-aller.
Bien souvent, c’est la chapelle qui est restée,
mais dans plusieurs endroits, on peut encore
trouver des ensembles de bâtiments, complets ou
en ruines.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Arville (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Boixe (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Chwarszczany (Pologne)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Coulommiers (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
La Couvertoirade (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Denny Abbey (Angleterre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Douai (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Garway (Angleterre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Lietzen (Allemagne)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Londres (Angleterre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Mas-Déu (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Metz (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Montricoux (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
La Pléboulle (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Jalès (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Rothley (Angleterre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Lannouée (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Laon (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Saint-Léger (Belgique)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Ruou (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Willoughton (Angleterre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Rurka (Pologne)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Vaillampont (Belgique)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Wavre (Belgique)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Verlinghem (France)
Projet Beaucéant www.templiers.org
En Terre Sainte
En Terre Sainte, Hugues de Payns et ses
compagnons vont entamer la construction de leur
premier ouvrage fortifié. Il s’agit d’une tour appelée
« Le Destroit » dans les chroniques.
Cette tour est située à la sortie d’un défilé
dangereux sur la route menant de Césarée à Haïfa.
Cette tour sera le premier élément de ce qui
deviendra une des plus puissantes forteresses de
l’Ordre : « Château-Pèlerin » (Athlit)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Château-Pèlerin (Israël)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Pour pouvoir assurer la sécurité des différents
Etats Latins d’Orient, les Templiers, comme les
autres Ordres de moines-soldats, avaient plusieurs
forteresses réparties sur l’ensemble de ces
territoires.
Les plus connues de ces forteresses templières
étaient :
Château-Pèlerin (Athlit)
Gaston (Baghras)
Trapesac (Darbsak)
Chastel-Blanc (Safita)
Antarsous (Tortose)
….Et encore beaucoup d’autres…
Projet Beaucéant www.templiers.org
Baghras (Turquie)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Darbsak (Turquie)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Safita (Syrie)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Tortose (Syrie)
Projet Beaucéant www.templiers.org
En Terre Sainte, les Templiers, les Hospitaliers,
plus tard les Teutoniques, et les autres Ordres de
moines-soldats formaient pratiquement la seule
armée permanente et c’est presque à eux seuls
que revenait la lourde tâche de maintenir la
sécurité dans tous les territoires des Etats Latins
d’Orient.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Organisation de l’Ordre du Temple
Au plus fort de son expansion, l’Ordre du Temple a compté
jusqu’à 21 provinces.
En Europe :
France, Poitou, Auvergne, Provence, Bourgogne
Portugal, Castille, Aragon, Valence
Sicile et les Pouilles, Rome, Toscane et Lombardie
Angleterre, Allemagne, Hongrie, Pologne et Tchéquie
En Terre Sainte :
Jérusalem, Tripoli, Antioche, Chypre, Petite Arménie
Projet Beaucéant www.templiers.org
La hiérarchie de l’Ordre était constituée comme
ceci:
Le Maître (élu par un chapître de 13 frères)
Le Sénéchal (sorte de « vice-maître »)
Le Maréchal du Couvent du Temple, c’est-à-dire
le chef militaire de l’Ordre
Le Commandeur de la Terre de Jérusalem
(Assure aussi la fonction de Trésorier)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le Commandeur de la cité de Jérusalem (assure
également la fonction de frère hospitalier)
Les Commandeurs de la Terre de Tripoli et
d’Antioche (Ils sont les représentants du Maître
dans ces provinces)
Les Commandeurs des autres provinces
Le frère Drapier (responsable de la logistique)
Les Commandeurs des maisons
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le Commandeurs des Chevaliers (Lieutenants du
Maréchal du Couvent)
Le Turcoplier (Chef des troupes auxilliaires)
Le Sous-Maréchal (gardien du gonfanon
Baucéant)
Le Gonfanonier (Chef des écuyers et garde le
gonfanon de réserve)
La Commandeur de la Voûte d’Acre (Gestionnaire
et trésorier du port d’Acre)
Projet Beaucéant www.templiers.org
Les Maîtres de l’Ordre
Les historiens ne sont pas tous d’accord entre eux
quant au nombre de Maîtres qui se sont succédé à
la tête de l’Ordre du Temple de Hugues de Payns à
Jacques de Molay.
Néanmoins, en voici la liste la plus communément
acceptée :
Projet Beaucéant www.templiers.org
Hugues de Payns, maître de 1118 à 1136 ;
Robert de Craon, maître de 1136 à 1149 ;
Evrard des Barres, maître de 1149 à 1151 ;
Bernard de Tremelay, maître de 1151 à 1153 ;
André de Montbard, maître de 1154 à 1156 ;
Bertrand de Blanchefort, maître de 1156 à 1169 ;
Projet Beaucéant www.templiers.org
Philippe de Milly, maître de 1169 à 1171 ;
Eudes de Saint-Amand, maître de 1171 à 1180 ;
Arnaud de Toroge, maître de 1180 à 1184 ;
Gérard de Ridefort, maître de 1184 à 1189 ;
Robert de Sablé, maître de 1191 à 1193 ;
Gilbert Horal, maître de 1193 à 1200 ;
Philippe de Plessis, maître de 1201 à 1209 ;
Projet Beaucéant www.templiers.org
Guillaume de Chartres, maître de 1210 à 1218 ;
Pierre de Montaigu, maître de 1218 à 1232 ;
Armand de Périgord, maître de 1232 à 1247 ;
Guillaume de Sonnac, maître de 1247 à 1250 ;
Renaud de Vichiers, maître de 1250 à 1252 ;
Thomas Béraud, maître de 1252 à 1273 ;
Projet Beaucéant www.templiers.org
Guillaume de Beaujeu, maître de 1273 à 1291 ;
Thibaud Gaudin, maître de 1291 à 1292 ;
Jacques de Molay, maître de 1292 à 1312.
Projet Beaucéant www.templiers.org
La Maison du Temple de Paris
Lorsque Saint-Jean d’Acre tomba entre les mains
des musulmans en 1291, la maison principale de
l’Ordre fut transférée à Paris où les Templiers
avaient leur maison la plus importante en Europe
Située extra-muros, la maison du Temple de
Paris occupait environ 6 ha sans compter
l’ensemble des terres situées aux alentours qui
formait la « cousture du Temple ».
Projet Beaucéant www.templiers.org
Emplacement de la maison du Temple de Paris
Notre-Dame
de Paris
Ile aux Juifs –
Bûcher de
Jacques de Molay
Projet Beaucéant www.templiers.org
Projet Beaucéant www.templiers.org
Projet Beaucéant www.templiers.org
En 1306, Suite à une émeute qui se déroule
dans Paris, le roi de France, Philippe IV dit « le
Bel » est obligé de se réfugier dans la maison du
Temple pour échapper à la fureur des gens du
peuple.
Il est alors hébergé avec fastes par le maître de
France dans le célèbre donjon
En 1792, le roi de France Louis XVI et sa femme
Marie-Antoinette y seront emprisonnés jusqu’à leur
exécution.
Il ne reste rien de cet ensemble impressionnant,
la révolution française et le développement urbain
de Paris ayant eut raison de cet endroit.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le donjon du Temple de Paris
Projet Beaucéant www.templiers.org
Projet Beaucéant www.templiers.org
Le début de la fin
En 1291, Saint-Jean d’Acre, dernière capitale du
Royaume de Jérusalem tombe aux mains des
musulmans après un siège long et sanglant.
Les Templiers se replient sur Chypre pour
pouvoir continuer la lutte. Ruad, un îlot fortifié
situé face à Tortose sera la dernière forteresse à
résister aux assauts des musulmans. L’îlot
tombera en 1302.
Toutes les tentatives d’alliance avec les hordes
mongoles pour tenter de reconquérir la Terre
Sainte échouent.
Projet Beaucéant www.templiers.org
La chute de Saint-Jean
d’Acre
Projet Beaucéant www.templiers.org
Après l’échec de leurs derniers efforts de
reconquête de la Terre Sainte, Jacques de Molay,
maître de l’Ordre décide de quitter Limassol
(Chypre) et vient installer la maison cheftaine de
l’Ordre à Paris.
Jacques de Molay
Projet Beaucéant www.templiers.org
En France, Philippe le Bel voit d’un mauvais œil
l’arrivée de cette armée de Templiers dans son
royaume.
De plus, l’Ordre occupe plusieurs centaines de
commanderies dans le royaume et en vertu des
bulles papales, ces commanderies sont exemptées
de tout impôt revenant dans les caisses royales.
Philippe le Bel tente à plusieurs reprises de
détourner la puissance et la richesse de l’Ordre à
son profit, notamment en tentant de faire entrer
un des ses fils comme chevalier en ayant en vue
qu’il en devienne un jour le Maître, mais sans
succès.
Projet Beaucéant www.templiers.org
L’arrestation et le procès
Suite à ses déconvenues pour tenter de
s’emparer de l’Ordre du Temple, Philippe le Bel va
doucement, avec l’aide de ses conseillers, tels
Guillaume de Nogaret et l’inquisiteur Guillaume
Imbert, fomenter sa destruction.
Alors que rien ne le laissait
présager, tout à coup deux
soi-disant templiers (un certain
Nogaret
Montfaucon et un certain
Esquieu de Floryan) enfermés
dans des geôles royales dénoncent d’énormes
atrocités à propos de l’Ordre du Temple.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Secrètement, Philippe le Bel prépare un acte
d’accusation gravissime contre l’Ordre et tous les
Templiers concernant des faits d’hérésie, de
sodomie, de reniement du Christ, de crachats sur
la croix, de manquements aux sacrements dans les
cérémonies religieuses, d’adoration païenne,…
Le 14 septembre 1307, Philippe le Bel et ses
conseillers se réunissent à l’abbaye de Maubuisson
pour organiser l’arrestation de tous les Templiers
présents dans le royaume. Une lettre secrète est
alors envoyée à tous les baillis et sénéchaux avec
instruction de ne l’ouvrir que le 12 octobre au soir
Projet Beaucéant www.templiers.org
Suite à ces instructions, tous les Templiers de
France seront arrêtés le vendredi 13 octobre à
l’aube. Les hommes du Roi avaient pour prétexte
pour investir les commanderie un inspection du
domaine comme cela se produisait parfois.
A Paris, c’est Guillaume de Nogaret en personne,
qui se charge de l’arrestation du maître et des 125
Templiers présents dans la maison cheftaine.
Dans quelques endroits, les Templiers seront
assassinés, car les baillis et sénéchaux avaient
peur de devoir les affronter.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Après leur arrestation, les Templiers seront
soumis à la « question » afin d’avouer les crimes
qui leurs sont reprochés. Ces tortures perdureront
jusqu’à ce que les victimes fassent des aveux en
accord avec l’acte d’accusation délivré par le Roi.
Sur les 125 Templiers arrêtés à Paris, près d’une
soixantaine mourra des suites de ces tortures.
Le supplice dit
«de l’huile»
Projet Beaucéant www.templiers.org
Les interrogatoires, les tortures et exécutions
des Templiers dureront jusqu’en 1312 lors du
Concile de Vienne où le pape Clément V décidera
de dissoudre l’Ordre pour ne pas avoir à le juger.
Clément V
Projet Beaucéant www.templiers.org
Pendant ces 5 années, les dignitaires de l’Ordre,
dont Jacques de Molay ne pourront jamais être
entendus directement par le pape. Le roi de
France les gardant enfermé pendant un long
moment au château de Chinon.
Le Château
de Chinon
Projet Beaucéant www.templiers.org
Après avoir décidé de dissoudre l’Ordre, il restait
à statuer sur le sort des dignitaires toujours aux
mains du Roi de France.
Après une dernière comparution le 18 mars
1314 devant des envoyés du pape, les dignitaires
allaient être condamnés à la prison perpétuelle.
Dans un sursaut d’honneur, entendant cette
condamnation, Jacques de Molay, le Maître de
l’Ordre et Geoffroy de Charnay, Commandeur de
Normandie, renient les aveux faits et proclament à
tout vent l’innocence de l’Ordre
Projet Beaucéant www.templiers.org
Aussitôt, il est décidé de considérer les deux
hommes comme des « relaps ».
A l’heure des vêpres, un bûcher est dressé au
bout de l’île de la Cité et les deux hommes y sont
menés, proclamant toujours l’innocence de
l’Ordre.
Le bûcher de Jacques
de Molay et Geoffroy
de Charnay
Projet Beaucéant www.templiers.org
Juste avant de mourir, Jacques de Molay aurait eu
ces mots :
« Seingnors, au moins
lessez-moy joindre un po mes mains,
et vers dieu fere m'oroison,
car or est temps et seison :
Je voi ici mon jugement,
ou mourir me convient brèment
Dieu set qu'à tort et à péchié.
S'en viendra un brief temps meschié
sur cels qui nous damnent à tort
Dieu en vengera nostre mort.
Seingnors, ici, sachiez sans tère,
Que tous cels qui nous sont contrères,
por nous en auront à soufrir. »
En français un peu plus contemporain,les dernières lignes peuvent se
traduire :
"Il arrivera bientôt malheur à ceux qui nous condamnent sans justice. Dieu
vengera notre mort ; je meurs avec cette conviction".
Projet Beaucéant www.templiers.org
Dans cette même année 1314, le pape Clément V
décèdera au château de Roquemaure le 20 avril, sans
doute des suites d’un cancer de l’estomac.
Le 29 novembre, Philippe le Bel meurt des suites
d’une chute de cheval qui s’est produite lors d’une
chasse dans la forête de Fontainebleau. La légende
veut qu’il soit tombé de cheval après avoir vu un cerf
sacré.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Les arrestation hors de France
Ecosse : Les Templiers sont entendus, mais
laissés en liberté
Irlande : Les Templiers arrêtés sont absous.
Angleterre : les Templiers sont arrêtés, mais pas
torturés. Les conciles provinciaux sont tirés en
longueur, les Templiers sont finalement absous.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Espagne : les Templiers ne sont pas inquiétés
sauf en Aragon, ils entrent dans les autres Ordres
ou dans de nouveaux créés pour eux. En Aragon,
ils combattent les troupes du roi et se retranchent
dans leurs forteresses. Ils sont quand même
capturés, mais leur procès conduit à une
absolution totale
Portugal : Ils ne sont pas inquiétés, l'Ordre du
Christ est fondé pour eux
Empire Germanique : Ils ne sont pas inquiétés,
ils sont déclarés innocents.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Conclusion
La majorité des documents en rapport avec le
procès viennent des archives inquisitoriales et
royales : elles ne sont ni indépendantes ni
neutres
Il n'y a aucune chronique de l'Ordre faite par les
Templiers eux-mêmes. Il faut donc faire très
attention à l'interprétation des documents dont
on dispose
Projet Beaucéant www.templiers.org
Au Moyen Age, les dénonciateurs des plus
grandes dépravations étaient les troubadours et
les trouvères qui n'hésitaient pas à attaquer
impitoyablement le clergé, la noblesse. Jamais ils
n'ont attaqué l'Ordre du Temple.
Le meilleur ami, mais aussi le meilleur ennemi
du Moyen Age fut le romantisme qui a permis
une prise de conscience du patrimoine, mais
aussi les divagations les plus diverses.
Projet Beaucéant www.templiers.org
La « mort » officielle de l'Ordre il y a près de
700 ans et l'absence de « toute archive » émanant
directement de l'Ordre permet d'élaborer des
thèses les plus folles comme on a pu en voir ces
dernières années ainsi que l'apparition
d'organisations sectaires et dangereuses.
Projet Beaucéant www.templiers.org
Projet Beaucéant www.templiers.org