Greencook - Prévention, valorisation et traitement des déchets

download report

Transcript Greencook - Prévention, valorisation et traitement des déchets

GreenCook
Programme Interreg IV B ENO
Stratégie Transnationale
pour une alimentation durable
Période : 2010 - 2013
Programme Interreg IV B ENO
PROJET INTERREG IV B ENO
Une zone de coopération transnationale
France – Pays-Bas – Belgique – Allemagne – Royaume-Uni
PROGRAMME INTERREG IV B ENO - 4
PRIORITES
Priorité 1 Développement de l’économie du savoir de l’ENO en
s’appuyant sur les capacités d’innovation
Priorité 2 Gestion durable des ressources
naturelles et des risques naturels et technologiques
Priorité 3 Amélioration de la desserte en ENO par la promotion de
solutions TIC et de transport durable et intelligent
Priorité 4 Promotion des communautés fortes et prospères au
niveau transnational
Pourquoi un projet GreenCook ?
LES CONSTATS
• Un quart de la nourriture produite dans le monde chaque année est jetée à la
poubelle sans avoir été consommée
• 20 kgs d’aliments dont 7 kgs non entamés et encore emballés sont jetés en
moyenne à la poubelle par an et par français 1
• 1, 2 millions de tonnes de déchets alimentaires par an en France
1 Source ADEME – MEEDAT – Résultats 2007 campagne MODECOM
LES IMPACTS NEGATIFS
• Au niveau social (société de surconsommation, inégalités sociales...)
• Au niveau environnemental ( utilisation inutile des ressources et génération de
pollution...)
• Au niveau économique (dépenses inutiles pour les foyers, surproduction des
déchets à traiter...)
3
GreenCook, c’est quoi ?
LES OBJECTIFS OPERATIONNELS 2010 -2013
•
•
•
Réduire le gaspillage alimentaire
Promouvoir une gestion durable de l’alimentation sur la zone ENO
Modifier les comportements pour faire émerger un modèle européen de
gestion durable de l’alimentation
COMMENT ?
•
•
Par la mise en commun de connaissances et d’ expériences pour comprendre les
causes du gaspillage alimentaire et les blocages actuels
Développer ensemble des outils et des actions à la fois innovantes et efficaces
Le partenariat GreenCook
UN PARTENARIAT SECTORIEL TRANSNATIONAL INNOVANT
• 4 pays
• 12 partenaires multisectoriels
• Chacun apportant une expertise et un savoir-faire spécifiques (entreprise privée,
autorité publique régionale, autorité publique locale, Institut de Recherche,
association)
•France :
•GreenTag / E.Leclerc, Communauté d’Agglomération de l’Artois, CRNPDC
•Belgique :
•Espace environnement asbl, Bruxelles Environnement, CRIOC, Fost Plus asbl
•Pays-Bas :
•Fondation « De Proeftuinen », Wageningen Food & Biobased Research
•Allemagne :
•Abfallverwertungsgesellschat des Landkreises Ludwigsburg mbH, ISWA
(Université de Stuttgart)
L’approche GreenCook
•Développer une approche innovante, en amont et en aval du cycle de l’alimentation
pour combiner le travail sur le comportement du consommateur et l’optimisation de
l’offre de nourriture
Mais qu’entend-on par gaspillage alimentaire ?
•Le gaspillage alimentaire peut être défini comme « la déperdition d’un produit
alimentaire qui finalement ne satisfera pas le besoin pour lequel il a été prévu (nourrir )
alors qu’il est parfaitement comestible à la base. » A SOYEUX, Direction Générale de
l’Alimentation, Ministère de l’agriculture, de la pêche, de la ruralité et de
l’aménagement du territoire
L’approche GreenCook
•
Réduire le gaspillage alimentaires dans les 4 endroits emblématiques de la
consommation alimentaire :
A LA MAISON :
LES PUBLICS: les ménages, les publics précarisés, les collectivités
AU RESTAURANT :
LES PUBLICS : les professionnels de la restauration
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
LES PUBLICS : les équipes pédagogiques et les élèves, les équipes de direction,
les professionnels (cuisiniers, personnels TOS)
AU SUPERMARCHÉ :
LES PUBLICS : Les producteurs, les distributeurs et les banques alimentaires
L’approche GreenCook
4 COMMUNAUTÉS DE PRATIQUES POUR :
Influencer les comportements des individus, les autorités publiques, ou les acteurs
pilotes, 4 leviers d’action doivent être activés simultanément.
PERMETTRE D’AGIR
Fournir des preuves et des statistiques, des méthodes et des outils adéquats aux
particuliers, aux professionnels de l’alimentation en dehors de la maison, aux concepteurs de
conditionnements, aux travailleurs sociaux et aux conseillers des ménage
MONTRER L’EXEMPLE
Tester des approches sectorielles innovantes, les outils et les méthodes par secteur
IMPLIQUER
Appliquant des bonnes pratiques pour limiter le gaspillage alimentaire grâce à la participation
des Ambassadeurs de GreenCook
ENCOURAGER LES BONNES PRATIQUES
Evaluer les résultats pour définir des normes GreenCook sur les stratégies de réduction du
gaspillage alimentaire et réétudier les bonnes pratiques des professionnels et des ménages
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Le PRR et GreenCook
Direction des Formations initiales – Service Vie des Etablissements
LA RESTAURATION LYCEENNE EN NORD- PAS DE CALAIS
•
•
•
•
Une compétence générale sur la restauration scolaire des lycéens
161 sites de restauration
12 millions de repas / an
56 000 repas servis par jour
LE PROJET REGIONAL RESTAURATION (PRR)
Une charte qualité pour la restauration lycéenne en cinq objectifs
1.
Santé
2.
Confiance
3.
Accueil
4.
Accessibilité
5.
Développement durable
Les lycées pilotes de la région Nord-Pas de Calais
OBJECTIFS
Mettre en place une stratégie de lutte contre le gaspillage alimentaire de
façon pérenne, reproductible et transposable à l’horizon 2013 :
•
•
•
•
•
Faciliter la mise en œuvre du projet régional de restauration scolaire (PRR)
Créer une dynamique d’établissements pilotes pour lutter contre le gaspillage
alimentaire à tous les stades de la chaîne de production et de consommation
Modifier durablement les comportements de production mais aussi de
consommation
Former les acteurs et usagers de la restauration lycéenne aux bonnes pratiques
Participer au processus de valorisation des déchets alimentaires par l’intégration
d’une unité de compostage des déchets ultimes au sein d’un établissement
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Méthodologie GreenCook
Durée du projet : 2011 - 2013
10 lycées pilotes présélectionnés soit près de 8000 élèves informés et une centaine
deviendra les acteurs du changement
Marchés publics : 2

Un prestataire d’accompagnement stratégique et opérationnel

Un composteur électromécanique in-situ
METHODOLOGIE
•
•
•
CONSTAT
ANALYSE
PLAN d’ACTION
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Méthodologie GreenCook
Prévenir le gaspillage alimentaire en amont au niveau :
• De la conception
• De la production
• De la distribution
• De la consommation
COMMENT ?
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Méthodologie GreenCook
1.
CONSTAT – DONNEES CHIFFREES
Objectif : établir un état des lieux a travers une analyse quantitative et obtenir
des données chiffrées mesurées
-
Analyse des restes alimentaires (restes de préparation et retours plateaux)
Identification et mesures des restes (pesée)
Analyse des flux de déchets et des pertes (pertes au stock, pertes sur le nondistribué, pertes à la préparation, restes de plateaux)
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Méthodologie GreenCook
2. ANALYSE DES FREINS ET LEVIERS
Objectif : procéder à une analyse qualitative des données
-
Mener des entretiens individuels auprès de tous les acteurs et usagers (panel)
Soumettre des questionnaires
-
Objectif : envisager des préconisations en fonction de la typologie d’acteurs :
Convives
Cuisiniers
Agents de service
Gestionnaires
AU RESTAURANT SCOLAIRE :
Méthodologie GreenCook
3.
PLAN D’ACTION SUR 2 ANS
Objectif : privilégier l’approche participative
-
Mise en place d’un comité de pilotage au sein de chaque établissement pilote
Sensibiliser et former aux bonnes pratiques par le biais d’ateliers thématiques
( normes d’achats pour suivi et optimisation des stocks, contraintes de la
commande publique, achat de qualité, éducation au goût, respect des normes
sanitaires, dialogue cuisiniers et convives...)
GreenCook
un investissement – traitement des déchets ultimes
• Mise en place d’un composteur électromécanique au sein d’un lycée agricole:
 Procéder à la dégradation des déchets alimentaires qui s’effectuera
mécaniquement dans un cylindre dans lequel les paramètres de dégradation sont
contrôlés et optimisés
• Pourquoi ?
 Le compostage sur place est réglementé par la Directive européenne 2008/98CE
en tant que mesure de réduction des déchets.
 Renforcer l’approche d’optimisation des aliments car l’utilisateur fait alors plus
attention aux quantités de nourriture qu’il jette
 Permettre l’autonomie en matière de gestion des aliments
 Internaliser la gestion des aliments et ses déchets dérivés lorsqu’il est impossible
de réduire la formation de déchets
Merci de votre attention.
Pour plus d’informations :
Visiter le site : www.green-cook.org
Régissez sur : www.facebook.com/GreenCook.english
Envoyez un email à : [email protected]