(COPIL) « évaluation externe - Maison de Retraite départementale

download report

Transcript (COPIL) « évaluation externe - Maison de Retraite départementale

Evaluation externe de la
Maison de Retraite départementale de
la LOIRE
“
Présentation du COPIL “évaluation externe”:
• Le comité de pilotage (COPIL) « évaluation externe » :
- Charles DADON – Président
- Myriam CAUCASE – Directeur Adjoint
- Nathalie VERGELY – Médecin coordonnateur
- Céline BOUSCHON - Pharmacien
- Annie CHAPARD – Cadre Supérieur de Santé (EHPAD)
- Marie-Pierre ORSET – Cadre Socio-Educatif (FDV)
- Mame-Gora MONTJOTIN – Qualiticien (Secrétaire COPIL)
Présentation des intervenants:
• Le cabinet Mercuri Urval: Département Amélioration continue des
ESSMS
• Les évaluateurs externes:
- Pierre-Jean HARLAUX – Directeur de projet
- Rémi MARTEL – Chargé de mission
- Marie-Christine ECALE – Evaluatrice externe
- Florence DUFOUR – Evaluatrice externe
- Elisabeth HOUILLOT – Evaluatrice externe
- Eric DEVAUX – Evaluateur externe
- Dr Claude DEROUSSENT – Expert médical
Les enjeux de l’évaluation externe:
• Evaluer la cohérence des moyens humains, techniques et financiers
mis en œuvre pour répondre à la mission et aux objectifs de la MRL
en lien avec son projet d’établissement actuel;
• Evaluer le degré de maturité de la démarche d’amélioration
continue de la qualité;
• Porter une appréciation sur la qualité de prise en charge des
usagers;
• Apporter un éclairage sur l’organisation et le fonctionnement;
• Evaluer la place de la MRL dans son environnement local;
• Conseiller la MRL sur les plans d’action à mettre en place;
• Etre un outil de management au service du développement de la
structure, et de l’amélioration continue de la qualité des prestations;
• Contribuer au renouvellement de l’autorisation.
L’organisation de la démarche:
• Un projet évaluatif co-construit avec le COPIL:
- Le 22 octobre 2012
• Une intervention d’une semaine planifiée sur site :
- Du 12 novembre au 16 novembre 2012
• Un debriefing à chaud avec le COPIL:
- Le 16 novembre 2012
• La remise du pré-rapport selon délais contractuels:
- Le 17 décembre 2012
• Une réunion de restitution du pré-rapport:
 Lundi 7 Janvier 2013
• La remise du rapport final:
- Le 15 janvier 2013
Les points forts de la MRL:
I – ORGANISATION
• Des professionnels formés, impliqués et centrés sur le résident et la
qualité de sa prise en charge :
-
Les besoins et attentes des usagers sont pris en compte dans le
quotidien par les relations de proximité existantes avec les
professionnels;
-
Les professionnels dans leurs pratiques quotidiennes intègrent les
bonnes pratiques
• Une présence de personnes ressources sur l’ensemble des métiers:
services généraux, social, soin, paramédical, médical;
• Une politique globale de Gestion des Ressources Humaines qui
soutient l’activité quotidienne : Des outils RH en place: plan de
formation, mobilité interne,…;
Les points forts de la MRL:
I – ORGANISATION – suite et fin
• Une pharmacie interne structurée et dans sa mission;
• Une continuité et une qualité de service;
• Des services généraux résolument au service de l’usager;
• Une blanchisserie et une restauration de dernier cri;
• Des procédures existantes et formalisées;
• Un CHSCT moteur et impliqué dans sa mission;
• La prise en compte des risques psycho-sociaux: Analyse des
pratiques professionnelles;
• Une dynamique de progrès – une démarche d’amélioration continue
de la qualité constatée;
• Redynamisation du service animation.
Les points forts de la MRL:
II – COMMUNICATION
• La mise en place d’un outil informatique efficace: PSI;
• La présence d’un intranet favorisant le partage des données,
informations et procédures;
• Une réflexion en cours sur l’optimisation des outils informatiques;
• Des relèves soignantes opérationnelles, pertinentes et efficaces;
Les points forts de la MRL:
II – COMMUNICATION – suite et fin
• Une information descendante bien organisée;
• Un dialogue social construit et opérationnel:
 Instances Représentatives du Personnel
 CHSCT
• La MRL: un acteur local incontournable et reconnu:
 Des projets à forte connotation partenariale et environnementale
(ex: blanchisserie)
 Une logique partenariale au bénéfice de l’usager
(CH, ESMS,…)
Les points forts de la MRL:
III – DROITS DE L’USAGER
• Les outils de la loi 2002-2 sont en place;
• Un Conseil de la Vie Sociale qui fonctionne;
• Le service mandataire MRL – une réelle volonté de proximité et de
faire respecter les droits des résidents;
• Un cadre de vie adapté, sécurisé, sécurisant, organisé et participant
au sentiment de bien-être de l’usager;
• Foyer Uzore: forte implication des familles et respect de la vie
affective;
Les points forts de la MRL:
III – DROITS DE L’USAGER – suite et fin
• Une réponse aux besoins et aux droits des usagers adaptée en
fonction des moyens disponibles (humains et économiques);
• L’existence d’un comité bientraitance;.
• Des enquêtes de satisfaction usagers et familles réalisées
annuellement.
Les axes d’amélioration de la MRL:
I – ORGANISATION
• Une organisation du travail à retravailler dans certains services en
lien avec:
 la mise en place de la GPEC
 La redéfinition des fiches de poste ;
• Un rééquilibrage des ressources humaines à rechercher :
 En interne entre les services
 Par dotation externe sur des métiers ciblées: assistante sociale,
paramédicaux, informaticien, fonction coordination médicale
• Une pathossification à actualiser pour correspondre à la réalité et
réévaluer le PMP véritablement sous-évalué (moyens financiers et
humains);
• Remarque: un point fort pour le Foyer Uzore : des ressources
cohérentes avec la mission
Les axes d’amélioration de la MRL:
I – ORGANISATION – suite
• Renforcer la collaboration pluridisciplinaire (un fonctionnement
encore cloisonné): Médical / Soin / Hôtellerie / Fonctions supports
Remarque: un point fort pour le Foyer Uzore : la pluridisciplinarité;
• Soutenir la place des fonctions transverses : services généraux et
paramédicaux;
• Se doter d’un plan de pilotage global pluriannuel issu:
-
de l’évaluation interne et de l’évaluation externe
-
des enquêtes de satisfaction
-
du PAQ relatif à la convention tripartite;
• Redéfinir la collecte et la rétroinformation des suggestions et
réclamations;
• Poursuivre les efforts entrepris pour faire du service animation un
moyen de réalisation du projet personnalisé.
Les axes d’amélioration de la MRL:
I – ORGANISATION – suite et fin
Foyer Uzore:
• Réfléchir à un référentiel d’évaluation interne qui lui est propre;
• Réfléchir au suivi et à l’évaluation du projet de service;
Les axes d’amélioration de la MRL:
II – COMMUNICATION
• Développer la coordination médicale et revisiter ses finalités;
• Amorcer une réflexion sur le décloisonnement pour optimiser la
coordination interservices et interprofessionnelle
Remarque un point fort du Foyer Uzore : le management participatif;
• Interroger les pratiques managériales pour:
-
Favoriser une participation active des professionnels de terrain
-
Améliorer la remontée d’information
-
Harmoniser le fonctionnement des sites
• Redéfinir les réunions de service: fréquences, objectifs et contenu
Remarque un point fort du Foyer Uzore;
Les axes d’amélioration de la MRL:
II – COMMUNICATION – suite et fin
• Conduire une réflexion sur le partage des objectifs issus du projet
d’établissement :
-
Exploiter le projet d’établissement et les projets de services comme des
outils de management et de pilotage permettant de fixer des orientations
long-termistes et fédératrices pour les professionnels
-
Valoriser le SSIAD et favoriser son pilotage par la rédaction d’un projet
de service propre.
• Une ouverture sur l’extérieur à renforcer et des partenariats à
formaliser;
• Poursuivre l’optimisation de l’utilisation de PSI et de l’intranet
Remarque Foyer Uzore: le nombre de postes informatiques
insuffisant
Les axes d’amélioration de la MRL:
III – DROITS DES USAGERS
• Interroger la construction et la définition du projet personnalisé et
ses orientations : construire un projet de vie plus social et moins
médicalisé
Remarque un point fort du Foyer Uzore : participation usager, prise en
compte du projet holistique, objectifs évalués 1x/an, réunion de synthèse,…;
• Entamer une réflexion sur la recherche du consentement éclairé
Remarque un point fort du Foyer Uzore;
• Réévaluer les risques de maltraitance liés à l’organisation et au
manque de personnel notamment pendant les repas;
• Entamer une réflexion sur la création d’un groupe d’analyse des
Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles de
l’ANESM à partir du COPIL Qualité;
Les axes d’amélioration de la MRL:
III – DROITS DES USAGERS – suite et fin
• Rendre plus opérationnel le système d’appel malades;
• Développer et renforcer un plateau technique médical externe;
• Redéfinir la liberté d’aller et venir;
• Pour le Foyer Uzore : développer les activités pour les personnes
handicapées vieillissantes.
Le plan d’action issu de l’évaluation externe:
• 13 thématiques identifiées:
-
Le médical ;
-
Le stratégique ;
-
Le management ;
-
Le projet d’établissement ;
-
L’organisation ;
-
Les professionnels ;
-
Les usagers ;
-
Les droits et libertés ;
-
Les partenaires ;
-
L’évaluation interne ;
-
La démarche d’amélioration continue ;
-
Les systèmes d’information ;
-
Les bonnes pratiques professionnelles.
Quelles suites?
• Il appartient à la MRL d’adapter les plans d’actions au regard de
son organisation et des moyens en présence.
• Les plans d’actions et préconisations sont prescriptifs et en aucun
cas directifs. Il servent de guide à la mise en œuvre des actions
dans une logique d’amélioration continue de la qualité.
• L’enjeu à venir est de faire vivre la démarche d’amélioration
continue dans le temps et de la systématiser comme un outil et une
logique d’action.
Quelles perspectives?
SYNTHESE DES DEUX RAPPORTS
D’EVALUATION PAR
LE COPIL MRL “EVALUATION EXTERNE”
Orientation de la formation
vers le social
Création d’une
procédure sur
l’accompagnement
(Anticipation du choix du
service pour les
résidents )
Participation active des
professionnels de terrain
pour remonter l’information
à la direction
Amélioration des pratiques
managériales pour
harmoniser les sites
Création d’un projet de
service sur le SSIAD EHPAD
Conversion d’un site en
USLD ou SSR
PHI ne traite pas social
Collaboration Accueil de
Jour et SSIAD
Date de convention tripartite et
projet d’établissement doivent
coïncider
Modification de l’agenda pour
l’évaluation interne.
Passer de 1 à 5 ans
Amélioration de l’
accessibilité informatique
Formation des agents à la
démarche gestion des
risques
Implication des
résidents dans la
préparation du CVS
FOYER
DE VIE
Création d’un référentiel
Pas de transformation
en FAM
Merci pour votre participation!